Articles

Comprendre son ado

Lorsque l’on est parent, il est très difficile de comprendre le comportement d’un enfant adolescent. Nous n’avons pas toutes les astuces pour décoder leur attitude, mais cet article va vous faire réfléchir sur leur façon d’être.

ado1L’arrivée à l’âge de l’adolescence, est une période très difficile pour l’enfant ainsi que pour ses parents.  L’adolescent entre dans une phase où il cherche à savoir qui il est. Il est simplement à la recherche de son identité personnelle qui est différente de celle que les parents voudraient qu’il ait.

Ce comportement est très déroutant pour les parents qui n’arrivent pas à comprendre les comportements et les choix de leur enfant.

 

Pourquoi un adolescent est-il si compliqué à gérer ?

La réponse n’est pas simple, car plusieurs facteurs entrent  en compte.

ado3Tout d’abord, le corps de votre ado change et son humeur est modifiée à cause des sécrétions d’hormones. Tout d’abord, le corps change visuellement et cela peut mettre mal à l’aise votre enfant surtout si vous êtes une famille très pudique où le corps est un sujet tabou. Votre enfant ne peut réellement s’identifier à une catégorie, car il n’est plus vraiment un enfant, mais il n’est pas non plus un adulte.

De plus on sait médicalement, que les hormones induisent une modification du comportement et de l’humeur. Il est très compliqué pour l’adolescent de maitriser et de comprendre ces changements. Les sautes d’humeur sont fréquentes et peuvent être de 2 natures. Soit violentes, soit déprimantes. Que ce soit l’une ou l’autre, votre enfant a besoin de votre aide même s’il vous semble juste qu’il souhaite se confronter à vous et votre autorité. Les changements psychologique et physique sont très profonds et cela perturbe énormément votre adolescent.
L’autre facteur se situe dans son environnement direct, en dehors du cadre familial. On parle ici, de son entourage social et scolaire. Depuis sa plus tendre enfance, votre enfant est trop souvent exposé au jugement. Les enfants sont très durs entre eux. Ils ont souvent tendance à  juger et à critiquer les autres enfants sans connaitre réellement la portée de leur attitude. Votre enfant veut être reconnu par ses pairs dans la cour de récréation. Il souhaite rentrer dans le moule et adopter le comportement du plus grand nombre, afin d’être accepté. Il se trouve donc amené à critiquer ouvertement et à juger les autres enfants sans savoir réellement pourquoi. Il est confronté à l’effet de masse et pense que si tous ses amis pensent quelque chose, cette idée doit être vraie et il doit l’accepter sans même se poser de question.

En contrepartie, si votre enfant est plus ouvert d’esprit et refuse les abnégations non constructives, il se verra rejeté par tout le monde et sera bien seul. Ainsi pendant toute sa jeunesse, votre enfant voudra faire partie de la « normalité » comme tous ses amis les plus « cool » et s’enfermera dans une vie faite de préjugés.

Les choses se compliquent lorsqu’il devient adolescent. Etant toujours dans cet état d’esprit et voulant toujours paraitre le plus « cool » aux yeux de ses amis et autres, il prendra pour exemple les comportements les plus reconnus comme tels.  De plus la production d’hormones sexuelles n’arrangera pas les choses. Il va se conforter dans le fait qu’il est le meilleur et va être satisfait de son ego surdimensionné, où l’avis de la famille devient plus que secondaire. Vous ne pourrez que difficilement lui faire comprendre qu’il se trompe.

Commence ainsi l’affrontement entre votre enfant et vous.

Pour résumer, l’attitude de votre enfant lors du passage à l’adolescence est due dans un premier temps à son éducation durant son enfance et aux changements hormonaux qu’il subit.

 

Comment remédier au problème ?

ado2Il est très difficile de remédier simplement à cette voie de fait. Tout d’abord, il faut avoir conscience en tant que parent, que votre enfant un jour ou l’autre passera par cet état. Il vous faut donc intervenir en amont et ouvrir le dialogue avec votre enfant lorsqu’il est encore très jeune. Le but n’est pas de lui donner directement un état d’esprit d’adulte qui sera encore plus catastrophique pour son développement personnel, mais plutôt de l’amener à réfléchir par lui-même sur certains sujets. Par exemple, lorsqu’il a tendance à dénigrer un autre enfant de l’école, il faut communiquer avec lui afin de comprendre son attitude. Il faut lui demander pourquoi il pense cela. Le fait de demander à votre enfant d’expliquer quels sont les motifs de cette attitude,  vous permet déjà de comprendre ce qu’il se passe dans sa tête. Ensuite, si vous n’êtes pas d’accord avec son argumentaire, vous devez l’amener à réfléchir sur le pourquoi. Ce qui lui permettra de démontrer que son opinion est, soit personnelle, soit induite par l’effet de masse au travers de ses amis. Ensuite,  vous devrez lui apporter des arguments qui peuvent l’aider à ouvrir son esprit. L’enfant ayant peu d’expérience, il ne peut que se baser sur son vécu et ne peut encore prendre du recul sur les évènements. Il est possible que, en tant qu’adulte vous lui fassiez prendre conscience qu’il aurait pu aussi se retrouver à la place de cet enfant et être lui-même  rejeté par les autres. Le but, on le répète, n’est pas qu’il aille à l’encontre de ses amis au risque de se retrouver seul, c’est juste d’arriver à lui faire comprendre que certaines situations ne sont certainement pas voulues par ceux qui les subissent. Si vous avez la chance d’avoir encore de jeunes enfants, nous vous encourageons fortement à agir ainsi. Ouvrir l’esprit d’un enfant est très important pour son équilibre mental. Cela lui permettra d’avoir une meilleure approche de la vie, lors de l’adolescence et surtout à l’âge adulte.

 

Mais comment faire, si ce travail n’a pas été fait en amont et que vous êtes confronté à un adolescent très difficile ?

Il n’est pas dit qu’avec un travail en amont votre ado ne sera pas perturbé, les choses seront simplement plus faciles à gérer lors de la phase d’adolescence. Lorsque votre ado commence à changer de comportement envers vous (irascible, odieux, méprisant), c’est qu’il a l’impression qu’en tant que parent, votre vision n’est pas assez éclairée et que vous êtes « has been » car vous ne pouvez comprendre sa vie. On parle bien de sa vie et non pas de la vie. Il faut absolument que vous arriviez à créer une communication avec lui sous peine de transformer votre incompréhension de « sa vie » par une totale incompréhension de « la vie ».

Bien souvent les parents n’arrivent pas à communiquer avec leur ado : ils savent très bien ce qui est vrai et bon,  alors que leur adolescent n’a aucune idée de la réalité de la vie puisqu’il est dans un cocon familial où les choses lui tombent tout cuit dans le bec.

ado4Vous devez garder une chose en tête : votre ado ne se fermera jamais à la discussion. Il risque simplement de camper sur ses positions si vous n’avez aucun argumentaire valable. Trop souvent, les liens de discussion sont coupés entre les parents et l’ado car les parents trouvent que leur enfant est idiot et le lui font sentir. L’enfant s’enferme dans son silence et finit par refuser toute communication.  Vous êtes adulte et sensé montrer l’exemple, alors c’est à vous de prendre les choses en main et d’aller vers lui. Tout comme pour un jeune enfant, vous devez absolument connaître les raisons pour lesquelles votre ado a un tel comportement. Il faut impérativement qu’il vous parle avec ses mots. Posez lui des questions ouvertes afin qu’il puisse parler librement de ce qu’il ressent. Surtout ne jugez pas votre enfant. Il a besoin d’être compris et non pas d’être jugé. Si vous ne comprenez pas quelque chose, demandez-lui de l’exprimer différemment. Cela lui permettra dans un premier temps d’analyser son propre comportement et le pourquoi de ses opinions. Il aura un meilleur esprit critique envers lui. Écoutez-le et essayez de le comprendre. Vous pouvez ne pas être d’accord avec lui, mais il est impératif que vous soyez dans l’écoute. Il s’agit ici de sa vie et non de la vôtre bien qu’elle en soit impactée. Si vous pensez qu’il a tort, ne lui dites pas, exprimez-lui simplement le fait que vous le comprenez mais que vous n’êtes pas tout à fait d’accord avec lui. Argumentez votre point de vue avec des phrases bien construites qu’il arrive à comprendre. Montrez- lui qu’une autre alternative existe à sa façon de penser et que cela vient de votre expérience.

Si votre ado n’arrive pas ou ne veut pas s’exprimer, faite lui comprendre simplement que vous êtes aussi passé par cette phase, que vous comprenez très bien ce qu’il peut ressentir, mais que vous ne pouvez pas savoir ce qu’il pense. Expliquez-lui qu’il faut absolument qu’il s’exprime afin que vous puissiez le comprendre. Vous ne pouvez pas deviner ce qu’il pense ou ce qu’il veut. Dite-lui bien que vous ne voulez surtout pas le juger car ce n’est pas le rôle d’un parent. Expliquez-lui que vous souhaitez l’aider à avancer dans sa vie et que pour cela il vous faut instaurer une relation de confiance mutuelle pour faciliter les échanges. Montrez- lui également qu’aucun sujet ne doit être tabou. Que toutes les questions qu’il peut se poser sont des questions légitimes et qu’aucune d’entre elles n’est idiote. Il est préférable qu’il vienne vous posez la question, plutôt que d’aller chercher des réponses auprès d’amis qui n’ont pas la bonne réponse et qui l’induiront en erreur, ou encore d’aller chercher sur internet une réponse qui peut être fausse. Si vous n’avez pas la réponse, proposez-lui de la chercher ensemble. Quel que soit le souci qu’il rencontre, il peut en parlez ouvertement, même et surtout s’il s’agit de sexualité. Si votre ado a du mal à s’exprimer oralement car le sujet lui semble embarrassant, demandez- lui de l’écrire. Ne forcez surtout pas les choses, faites-le avec douceur. Il faut que votre adolescent arrive à s’affranchir de certaines barrières pour arriver à en parler. Montrez-lui votre ouverture d’esprit et discutez simplement de sujets même les plus embarrassants pour lui faire comprendre que tout fait partie de la vie et qu’il n’y a pas de quoi avoir honte. La honte est un comportement d’enfant, mais ne doit pas avoir de place entre les membres d’une même famille.

N’oubliez pas non plus de lui dire que vous l’aimez. Votre ado est suffisamment tourmenté pendant cette période, alors montrez- lui que vous souhaitez son bonheur.

 

ado5Les choses ne sont pas simples, mais vous avez la possibilité d’instaurer un dialogue durable et sain dans votre famille. Cette période sera éprouvante pour vous comme pour lui. Ne soyez pas comme trop de parents qui finissent par ne plus communiquer avec leurs enfants. Le maitre mot est la communication. Pas la communication unidirectionnelle, mais bien la communication constructive, un échange. Tout doit être basé sur la confiance et le relationnel, sinon vous risquez de perdre temporairement ou définitivement le lien avec votre enfant.

 

Cette période, lourde à traverser nécessite une prise de risque, une remise en question parfois et beaucoup de courage mais si vous êtes droit et juste, tout se passera bien.

Facebook Comments

Posté dans : Articles, Bien vivre avec les enfants, Bien-être au quotidien, Bien-être en famille

Laisser un commentaire (0) ↓

Laisser un commentaire

UA-68991268-1 UA-60531750-2
%d blogueurs aiment cette page :