Articles

Comment augmenter son énergie

Comment augmenter son énergie ?

Voici la question d’une de nos lectrices à laquelle il n’est pas facile de répondre en quelques phrases.  Ainsi, dans un but de réponse exhaustive et afin de permettre à d’autres lecteurs de prendre connaissance de la réponse que nous allons fournir, nous avons décidé de publier un article complet à ce sujet.

Nota benne : L’article que nous publions et les réponses que nous donnons (comme dans chacun de nos articles) ont été testées et éprouvées. Tout ce qui va être communiqué dans cet article n’est que la conséquence de choses que nous avons testées nous-même ou que nous retirons de nos lectures après vérification des sources.

energy-medicine

Qu’est ce que l’énergie ?

Tout d’abord, il est primordial de bien comprendre ce qu’est l’énergie.

L’énergie c’est tout ce qui compose la matière et donc par là même, notre corps. C’est ce qu’ont démontré nombre de scientifiques de hauts niveau. Grâce à cette découverte, dès lors que l’on a acquis suffisamment de connaissance et d’expérience dans la guérison par magnétisme (entre autres), on comprend mieux comment notre monde fonctionne et que ces pratiques ne sont pas magie. Un autre article traitera du pouvoir de l’homme sur l’énergie et la matière.

Pour en revenir à notre sujet, il existe plusieurs sortes d’énergies fondamentales relatives à l’être humain. Nous nous concentrerons là sur 3 types d’énergie qui sont l’énergie physico-physiologique et l’énergie psychique et l’énergie psycho-physiologique.

L’énergie physico-physilogique :

Cette énergie est celle que nous connaissons bien. C’est l’énergie qui régit notre corps. C’est cette énergie qui nous manque souvent en fin de journée ou que nous n’avons plus lorsque nous sommes malade. C’est l’énergie que nos cellules utilisent pour faire fonctionner nos organes et par conséquent tout notre corps. C’est celle aussi dont tous les médecins et professionnels de la santé parlent lorsqu’ils expriment le fait d’avoir un corps en bonne santé. C’est notre diesel à nous.

L’énergie psychique :

Cette énergie est déjà un peu moins connue et plus subtile que la première. Car elle est plus difficile à ressentir et à exploiter sans en être quelque peu initié. Mais certaines personnes la connaissent bien malheureusement, pour ses effets dévastateurs et non pour ses effets positifs. Ces personnes sont des personnes atteintes de certains troubles psychologiques plus ou moins grave comme par exemple la dépression, la démence etc… Ces troubles psychologiques induisent directement soit un affaiblissement de l’énergie psychique, soit une augmentation de l’énergie psychique et physiologique qui détournées de leur but initial, entraînent une explosivité  causant des dégâts psychiques et corporels plus ou moins grave pouvant aller jusqu’à l’auto-mutilation. Par ailleurs, dans son utilisation positive, cette énergie permet d’augmenter son énergie vitale et permet au corps de s’auto-régénérer plus vite que la normale puisque le psychique a la capacité de travailler directement sur les énergies subtiles de la matière et donc de la matière vivante.

L’énergie psycho-physiologique :

Cette énergie est directement induite de l’énergie psychique. C’est cette dernière qui fait la transition entre l’énergie psychique et la matière vivante elle-même. c’est grâce à cette énergie que l’énergie vitale peut soit augmenter, soit être diminuée.

Alors, comment augmenter son énergie ?

Donc vous l’aurez compris, il ne faut pas seulement travailler sur une seule énergie, mais sur les 3 en même temps car elles  sont intimement liées. Le fait d’augmenter son énergie uniquement physique ne sera pas suffisant si le ménage n’est pas fait au niveau psychologique et donc au niveau de votre psychisme. Si vous avez une vie très saine à un moment donné dans votre vie, bien que cela vous permet d’avoir plus d’énergie pendant la journée, cette énergie s’épuisera plus vite si les 2 autres énergies ne sont pas équilibrées. Ce qui entraînera un épuisement du corps dans le temps et vous ne comprendrez pas pourquoi malgré une vie qui vous semble saine, vous n’arrivez plus à vous lever le matin ou à terminer votre journée. De même, vous pouvez avoir une vie saine, avoir une énergie psychique au top et pour autant finir par manquer d’énergie à un moment donné alors que normalement, l’énergie psycho-physiologique dépend directement de votre énergie psychique.

Nous vous le disons  sans détour, mais avoir un bon niveau d’énergie dans les 3 domaines est très difficile. Car ces trois énergies dépendent en grande partie de vous, mais également de votre environnement direct dont vous n’avez pas forcément conscience et que vous ne pouvez que partiellement maîtriser. Par exemple, votre environnement peut dégrader fortement l’énergie psycho-physiologique et induit de ce fait un déséquilibre de votre énergie vitale car elle représente en partie la retranscription énergétique de l’énergie psycho-physiologique.

Nous allons donc donner plusieurs pistes et explications pour que vos trois énergies s’améliorent et, les 3 travaillant en synergie, pour vous faire bénéficier de tous leurs bienfaits.

Améliorer son énergie physico-physiologique :

Tout le monde connait assez bien les méthodes à appliquer pour être en bonne santé et avoir un maximum d’énergie. Cependant un petit rappel sur quelques principes de base ne fera pas de mal, puisqu’en règle générale, nous appliquons un nombre restreint de ces principes alors qu’il faudrait en appliquer le plus possible pour augmenter drastiquement cette énergie.

  1. Le repos :

Effectivement le  repos est la base même de la récupération. Sans repos correct, tôt ou tard vous finirez par perdre votre énergie vitale. Le repos est le moment où le corps se déconnecte de la vie extérieure pour se consacrer uniquement à sa vie intérieure. C’est à ce moment là que le cerveau sécrète un ensemble d’hormones induisant une réponse du corps à se réparer et à emmagasiner de l’énergie dans les cellules. L’hormone de croissance est certainement l’hormone la plus connue puisque c’est elle dont les médias parlent le plus souvent et qui a la capacité à forcer notre corps à se réparer. Cette hormone permet de créer les nouvelles cellules que le corps a perdu lors du stress de la journée et qui n’ont toujours pas été renouvelées. Elle permet également aux cellules de notre corps de se régénérer en rechargeant leur ribosome et en stockant de l’ATP. C’est entre autres pour cela qu’au petit matin, après une bonne nuit de sommeil, on se réveille en pleine forme.

th (6)Le repos est quelque chose qu’il ne faut pas prendre à la légère. Si vous manquez de repos, votre corps n’aura pas récupéré totalement de la journée précédente et vous aurez de plus en plus de fatigue qui s’accumulera. Parfois il est difficile de se reposer correctement pendant la nuit à cause d’obligations familiales ou professionnelles. Si votre récupération n’est pas totale, nous vous conseillons de pratiquer la sieste. Une sieste peut-être de différente durée. Soit de 5 minutes aussi appelée micro-sieste, soit de 15 minutes permettant une bonne récupération générale pour une durée minimale de 2 heures, soit de 30 à 45 minutes maximum, permettant ainsi une récupération totale de la matinée et une récupération partielle de la journée précédente. Mais si vous ressentez le besoin de faire une sieste plus longue, cela doit vous alerter et vous indiquer que vous avez besoin de plusieurs jours de repos pour une récupération totale. Il est temps de prendre des vacances afin de rééquilibrer votre corps. Nous ne disons pas que vous devez dormir pendant plusieurs jours, mais d’avoir pendant plusieurs jours consécutifs de bonnes nuits de sommeil d’au moins 9 heures ainsi que de petites siestes dans les premiers temps.

2. Une alimentation saine et équilibrée :

Beaucoup de monde connait au travers des médias ce qu’est une alimentation équilibrée, mais de là à dire que tout le monde sait mettre en pratique un comportement alimentaire adéquate, il y a une grande différence. Certaines personnes font même des erreurs parfois catastrophiques entraînant un effet inverse de celui souhaité, entraînant un dérèglement de leur métabolisme et de leur corps. Contrairement à ce que certaines personnes croient, avoir une alimentation équilibrée n’est en aucun cas un régime d’amaigrissement. Il s’agit bien d’un régime, mais un régime équilibré.

th (5)Pour qu’une alimentation équilibrée permette de bons résultats dans un temps assez court, nous vous conseillons de pratiquer une détoxification du corps et de vos organes digestifs. Nous n’allons pas vous conseiller une consommation de produits quelques peu bizarres ou un jeûne de plusieurs jours. Nous allons plutôt être respectueux de notre corps et utiliser des infusions ou produits à base de plantes afin de détoxifier le foie. Nous vous conseillons également de supprimer toutes les viandes pendant 3 à 4 jours, puis de les réintroduire doucement en évitant de manger tous les jours des viandes rouges comportant souvent des toxines que le foie finit par avoir du mal à supprimer. Le fait de supprimer les viandes pendant quelques jours va induire un assainissement de l’intestin ainsi que du colon. Ces organes pourront enfin se débarrasser d’une partie des matières animales qui ont parfois tendance à stagner dans ces zones et entraîner des inflammations provoquant des troubles digestifs. Nous vous conseillons également de rééquilibrer votre flore intestinale par une cure d’un mois de probiotiques qui permettra à l’ensemble de vos bonnes bactéries de proliférer sainement et d’équilibrer votre intestin. Un dernier conseil est d’éviter pendant quelques jours les produits contenant du gluten. Le problème c’est que vous trouvez plusieurs sortes de gluten et que certains peuvent entraîner des troubles qui diminuent votre énergie physique, car ils sont allergènes et votre corps doit s’en débarrasser. Évitez le pain et surtout les pains industriels et autres pains de mie en sachet très riches en gluten allergène. Si vous connaissez bien votre boulanger et que vous avez peur qu’il ne vous oublie, diminuez simplement votre consommation quotidienne. Évitez également les pâtes prêtes à l’emploi des supermarchés et autres supérettes pendant quelques jours.

Afin de ne faire aucune publicité nous vous laissons le soin de trouver sur le net des tisanes ou autres produits permettant de détoxifier le foie ainsi que des probiotiques pour votre confort digestif. Ce que nous vous conseillons, c’est d’aller directement voir votre pharmacien et de lui demander conseil. Ainsi vous ne prendrez aucun risque et cela aura de très bons effets pour un prix souvent ne dépassant pas 15 à 20 Euros par produit. Nous vous conseillons également de  faire une cure d’une à deux semaines tous les 4 mois pour détoxifier le foie et une cure d’un mois tous les 4 à 6 mois pour les probiotiques.

Alors comment équilibrer son alimentation ?

Pour cela il suffit simplement de manger beaucoup de fruits et de légumes riches en fibre et en vitamines. Choisissez surtout des fruits et légumes non préparés et provenant d’un producteur local ou, si vous en avez les moyens prenez vos produits dans un magasin bio qui traite généralement avec les producteurs locaux et offre des fruits et légumes de saison. Attention toutefois, tous les produits bio ne sont pas des produits avec un indice nutritif équilibré et de qualité. Dans notre cas, nous parlons bien de fruits et légumes frais. Attention à certains fruits exotiques que notre corps n’est pas habitué à digérer. Certaines personnes sont allergiques ou présentent des troubles digestifs lors de la consommation de bananes, de dattes etc. Vous pouvez également consommer des fruits secs en petites quantités comme les amandes, les noisettes etc. Ne consommez pas ou éliminez au maximum les plats cuisinés même s’ils sont étiquetés bio. Le bio indique seulement comment les matières premières ont été cultivées et ne s’engage aucunement sur la qualité des plats ou sur leur valeur nutritionnelle. Nous vous invitons également à consommer des lentilles, du quinoas, du riz etc. qui ont un bon apport en sucres lents, très bons pour conserver une énergie continue pendant la journée. Cela vous apportera également une quantité de protéines végétales non négligeables. Le soja est un bon exemple en matière de protéines végétales et les germes de soja sont une bonne alternative au manque de protéines animales. Vous pouvez également consommer des œufs, mais en nombre limité. Nous ne conseillons pas plus de 4 œufs par personne et par semaine. Vous pouvez consommer des produits laitiers, mais contrairement à ce que nos cher amis les médias nous disent, le lait n’est pas un bon nutriment pour l’homme. L’homme n’est pas fait pour digérer correctement le lait de vache. Le lait de brebis beaucoup plus fort en goût a un indice digestif très élevé. Si vous souffrez de quelques troubles digestifs, la suppression de gluten expliqué plus haut et la suppression de lait devrait avoir un effet très positif sur votre organisme.

Les protéines que vous devez privilégier sont tous les poissons, mais il est préférable de choisir un poisson dont on est certain de sa provenance. Attention au Panga qui est souvent mal nourri par les éleveurs peu scrupuleux de certains pays. Les viandes à privilégier sont les viandes blanches comme le poulet et la dinde. Le canard et son gras ont également un effet très positif sur notre corps. Pour les viandes rouges préférez le cheval (si vous le pouvez…) qui a un apport protéinique élevé et un taux de graisse saturé très bas. Voilà les bases d’une alimentation équilibrée.

Pour les boissons, vous pouvez consommer du café (3 à 4 tasses par jour), du thé (3 tasses maximum par jour) et de l’eau. Pour le café et le thé nous vous déconseillons d’ajouter du sucre. Cependant, s’il vous est impossible de les boire sans avoir un goût sucré, nous vous conseillons de trouver de la stévia pure. Le problème est qu’en France, on ne trouve que de la stévia coupée qui donne un goût métallique et très désagréable en bouche. Cependant, il existe encore de la stévia pure au Pérou et en Amérique latine, aussi, si vous avez des contacts dans ces pays, n’hésitez pas à vous en procurer. Pour l’avoir utilisée, nous pouvons vous assurer que le goût est absolument identique au sucre blanc. Si toutefois vous n’en trouvez pas, utilisez un peu du miel si possible ou alors simplement du sucre roux ou blanc. Mais surtout, bannissez les aspartames qui ont un effet négatif sur votre organisme entraînent entre autres une augmentation de l’appétit et peuvent également provoquer des hypoglycémies. Le corps à tendance à prendre cette substance pour un vrai sucre, ce qui engendre des pics d’insuline.

Quelles sont les quantités à consommer ?

Tout est question de proportions. La quantité de nourriture ingérée dépend de votre vie quotidienne. Si vous êtes sédentaire ou très actif.

Une portion se représente par le volume d’un de vos poings fermé. Nous partirons donc de cette base. Vous augmenterez vos portions si vous avez une vie plus ou moins active et ferez en fonction de votre ressenti et vos besoins alimentaires. Par exemple, une personne présentant un embonpoint aura besoin d’une portion plus importante même si elle est sédentaire, en comparaison avec une personne mince.

La bonne moyenne est de prendre 3 repas avec 1 portion de légumes, 1 portion de sucres lents comme le riz, les lentilles, le quinoa …, une portion de protéines comme le poisson, les œufs ou la viande et une portion de fruits. Il est très facile d’appliquer cela lors du déjeuner ou du repas, mais plus difficile au petit déjeuner surtout pour nous, Français qui avons moins l’habitude de manger salé le matin.

Au petit déjeuner, s’il vous est impossible de prendre une portion de riz avec une portion de protéines, cela n’est pas bien grave. Nous vous conseillons par conséquent de prendre une boisson chaude (café ou thé), un grosse portion de fruits (éviter les jus de fruits si possible ou prenez un verre de jus 100% fruits), une belle tranche de pain avec une confiture faite maison, voire avec du miel qui a de véritables vertus bienfaitrices. Vous pouvez également consommer quelques fruits secs comme les dattes, les figues, les prunes séchées etc.

En fonction de votre activité journalière, vous pouvez prendre une portion de fruits frais en guise de collation à 10h00 et 16h00. Une portion de fruits correspond à une grosse pomme ou une grosse orange, 3 clémentines, 2 kiwis etc.

Les produits à bannir ou à éviter dans votre alimentation sont très nombreux.

  1. Tous les plats cuisinés par exemple sont trop riches en sucre, graisse saturée, et sel. Il est impératif de préparer les plats vous-même, mais nous sommes conscients que cela s’avère souvent difficile dans notre société.
  2. Les galettes de riz ou de céréales qui sont faites à partir de céréales soufflées impliquent une cuisson très chaude et rapide qui déstructure la part nutritionnelle de ces dernières. Vous ne consommez donc qu’un produit très pauvre contenant un indice glycémique très élevé.
  3. Les céréales spécial minceur ne sont pas mieux que les céréales pour enfants. Même principe de fabrication que les galettes, mais en plus on y ajoute des graisses et des sucres supplémentaires. Si vous voulez manger des céréales prenez celles qui vous font envie et arrêtez de consommer des céréales spécial minceur.

Nous n’irons pas au-delà sur l’alimentation cette fois. Cela fera peut-être l’objet un jour d’un autre article.

Le conseil supplémentaire que nous pouvons vous donner, c’est d’écouter votre corps et de ne pas trop le restreindre en aliment. Si vous vous nourrissez avec des aliments riche en nutriments,  vous n’aurez pas d’envie soudaine ni de fringale pendant la journée.

3. Faire un peu de sport

Pour augmenter votre énergie physico-physiologique, vous devez faire un peu de sport. Pour les occidentaux, le sport est  synonyme de performance et donc de dépassement de soi. Mais le sport n’est pas que compétition. Il peut être amusement et détente. Il est évident que lorsque vous pratiquez une activité régulière et soutenue,  vous forcez votre corps à augmenter ses capacités pour maintenir un stress de plus en plus long. C’est le but de l’entrainement comme nous le concevons. Effectivement avec une telle activité, vous allez gagner en force, en endurance et en énergie pour accomplir cette activité. Vos journées sembleront plus faciles et vous vous sentirez en pleine forme… mais ce, jusqu’au moment où vous serez en surentraînement.

th (4)Le surentraînement arrive lorsque vous pratiquez une activité sportive soutenue pour atteindre un certain niveau et que vous ne laissez pas à votre corps le temps physiologique nécessaire pour récupérer complètement du stress provoqué par l’entrainement. Ainsi, petit à petit vous allez épuiser vos cellules et votre corps. Vous aurez ainsi obtenu exactement l’inverse de l’effet escompté.

Non, lorsque nous parlons de sport, nous voulons dire par là, une activité qui vous fait un peu bouger. Ainsi toute personne de tout âge de tout sexe et de toute morphologie, ainsi que les personnes en surpoids, peuvent pratiquer une activité sportive énergisante.

Quelles sont les activités sportives énergisantes ?

Il s’agit simplement de toutes activités faisant appel au mouvement du corps et qui ne nécessitent pas un  stress excessif. Ainsi, si vous pratiquez déjà un sport, alors bravo, continuez. Gardez tout de même en tête que bouger maintiendra votre corps en bonne santé. Attention aux entraînements trop violents. Pour ceux qui ne font jamais de sport, le sport de base est la marche. C’est le sport que tout le monde peut pratiquer. Il est évident que ce sport ne peut malheureusement convenir à nos amis qui sont atteints d’une déficience physique leur empêchant ce type de pratique. Je me permets d’en parler en toute connaissance de cause et je salue toutes les personnes atteintes d’un handicap qui les fait souffrir. Il existe quantité de sports doux pouvant convenir à tout type de morphologie, comme le Qi-gong, la danse non sportive, le yoga etc. Les activités de plein air sont à privilégier plutôt que les activités en salle. Les activités extérieures lorsque l’on peut les pratiquer ont l’avantage de nous reconnecter avec la nature. Parfois il ne s’agit que du soleil et de l’air pur, et parfois nous pouvons nous reconnecter avec la forêt et/ou les animaux par la pratique du footing ou de la marche, voire l’équitation. Le fait de pratiquer votre activité à l’extérieur va favoriser l’amélioration de votre énergie psycho-physiologie (la 3ème énergie dont nous reparlerons un peu plus bas). Il ne tient qu’à vous de choisir une activité qui vous correspond.

La fréquence de cette activité est d’une demi heure à 1 heure maximum 3 fois par semaine. Au-delà, vous n’allez pas forcément améliorer votre énergie physico-physiologique. Nous vous rappelons que le but n’est pas de faire une compétition, mais bien d’augmenter son énergie.

Pourquoi une activité régulière et peu soutenue augmenterait mon énergie ?

Dans un premier temps, le but est de maintenir votre corps en bonne santé. Or, un corps qui n’est pas utilisé est un corps qui se dégrade. Le corps humain, contrairement à nos voitures et autres machines se dégrade considérablement lorsqu’il n’est pas utilisé. A contrario, lorsqu’il est sollicité, il va régénérer ses cellules et maintenir votre corps en pleine forme. Le corps va ainsi éliminer naturellement toutes les cellules inutiles, fabriquer de nouvelles cellules, améliorer votre circulation sanguine, abaisser votre tension artérielle, drainer et éliminer les toxines nettoyer la peau etc. Votre corps va se remettre tout doucement à neuf et ainsi avoir la capacité de maintenir un niveau énergétique physiologique très élevé.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet, mais vous avez là les grandes lignes.

Améliorer son énergie psychique :

Après avoir évoqué le principe d’amélioration de l’énergie physico-physiologique, nous allons vous parler de l’énergie psychique et de nos possibilités à l’améliorer.

Comme nous l’avons évoqué au début de l’article, l’énergie psychique représente votre énergie mentale. Cette énergie est aussi importante que l’énergie physiologique car si cette dernière est basse, vous supprimez une partie de votre énergie physico-physiologique. Il est donc important d’avoir un état psychologique de qualité afin d’augmenter son énergie psychique.

Quelle est donc cette énergie psychique ?

Cette énergie est un mélange entre vos émotions et l’énergie cérébrale qui se dégage de vos émotions et de votre état d’âme. Elle est plus subtile à comprendre car c’est un lien entre le monde physique (la matière et la matière vivante) et l’énergie ondulatoire qui a un effet sur l’énergie pure de la matière. Cette énergie a la capacité d’influencer directement la matière en transportant des informations mentales en information énergétique pure dans le but de forcer l’énergie pure d’une autre matière à se modifier entraînant ainsi un modification de la matière elle-même. Ce qui veut dire que cette énergie psychique a le pouvoir d’influencer votre propre matière physique et donc votre corps. C’est un cercle vertueux, une boucle énergétique. Vous pouvez influencer votre corps et vos énergies pures par la pensée. Il existe un fabuleuse expérience faite par le chercheur Japonais Masaru Emoto montrant le pouvoir de nos pensées sur l’eau. Ainsi il est primordial d’avoir une énergie psychique de qualité et pour cela, toutes nos pensées et notre façon de penser doivent être modifiées à ces fins.

Comment modifier nos pensées pour augmenter notre énergie psychique ?

Vous l’aurez donc compris, pour arrivez à augmenter cette énergie, il faut absolument changer ou améliorer notre façon de penser. Le but est de supprimer toutes pensées négatives qui engendreraient du stress négatif et d’arriver à maintenir un niveau de stress positif au niveau le plus élevé. Pour cela nous ne saurions que trop vous conseiller d’utiliser des techniques d’apprentissage de pensées positives. La méditation quelque soit le courant ainsi que la pensée bouddhiste aident grandement à maintenir un état de paix dans notre esprit. Loin de nous l’idée de dire qu’une religion ne peut faire de même (pour nous, le bouddhisme n’est pas réellement une religion, mais plutôt un courant et une façon de penser), mais nous avons personnellement appliqué ces méthodes. Bien qu’ayant essayé d’obtenir la pensée positive avec une religion, le succès ne fut pas intégralement au rendez vous par manque d’objectivité. Aussi, nous n’en parlerons pas ici. Cela étant dit, nous considérons que la religion n’a rien à voir avec la puissance de cette énergie. L’utilisation de supports sacrés peut permettre à certain d’entre-vous d’obtenir des résultats extraordinaires. Il vous suffit juste de trouver la méthode qui vous aide le mieux.

Vous l’avez donc compris, il vous faut simplement pratiquer la pensée positive pour augmenter votre énergie psychique positivement.

La pensée positive englobe quoi ?

La pensée positive, c’est l’ensemble de toutes les pensées qui évoque pour vous tranquillité et bien-être. Vous devez vous sentir bien et votre esprit doit être paisible. Vous souriez intérieurement et tout vous semble beau. Même si l’on en vient à être incivil envers vous sur la route, vous ne vous énervez pas et restez calme. Quelque soit votre état d’âme vous êtes simplement bien et heureux d’être. A contrario, une pensée qui augmente votre rythme cardiaque n’est pas positive, car elle est la résultante d’une mise en situation psychosomatique d’excitation ou d’énervement. Par exemple si vous pensez à un collègue de boulot qui a tendance à vous énerver profondément, bien que votre énergie physique augmente, vous sentez votre cœur battre plus fort par la sécrétion d’adrénaline due à un stress de protection et/ou de fuite et/ou d’énervement. Cela indique donc que cette pensée n’est nullement positive. Voici un autre  type de pensée négative que vous avez déjà au moins une fois éprouvée. Vous l’avez déjà ressentie lors d’un échec ou d’une sous estime de vous ou lors d’une fatigue physique importante. La pensée négative a une influence très large sur votre environnement et donc sur vous. Il ne faut pas sous estimer la puissance de la pensée négative car elle peut être aussi puissante que la pensée positive. Mais malheureusement pour nous, il est plus facile de se laisser envahir par cette forme de pensée que par la pensée positive. C’est une lutte de tous les instants.

th (7)Donc si vous avez une vie saine qui augmente votre énergie physico-physiologique et un état de penser positif augmentant ainsi votre énergie psychique, il va de soi que votre énergie psycho-physiologique sera améliorée et ainsi vous bouclerez la boucle des trois énergies inter dépendantes.  La difficulté étant que l’énergie psycho-physiologique peut être perturbée par des éléments extérieurs. C’est notre troisième et dernier point.

Améliorer son énergie psycho-physiologique :

Comme nous l’avons exprimé  plus haut, cette énergie influence directement notre santé physique en modifiant notre énergie corporelle pure. En principe, si les deux autres énergies sont de qualité, celle-là l’est tout autant et génère de ce fait, une boucle énergétique vertueuse vous permettant d’avoir un niveau énergétique optimal à tous les niveaux.

Malheureusement, cette énergie peut être perturbée par des énergies extérieures qui peuvent provoquer une baisse de votre énergie psycho-physiologique qui, en cascade entraine à la baisse les autres énergies. Evidemment, il est rare que les perturbations soient telles que cela affecte profondément votre niveau d’énergie physico-physiologie et psychique. Seules des conditions exceptionnelles et extrêmes pourraient y mener.  Cependant, si vous cherchez à être en harmonie totale, il est bien de savoir comment éviter certaines perturbations qui pourraient accentuer votre baisse d’énergie lors d’un moment de faiblesse des deux autres énergies. Nous allons donc vous donnez quelques cas qui peuvent diminuer et augmenter votre taux d’énergie psycho-physiologique.

Qu’est-ce qui peut perturber mon énergie psycho-physiologique ?

Voici quelques exemples : si vous êtes entouré de personnes avec une énergie basse et très négative, cela peut vous affecter. Les ondes électromagnétiques ont aussi un rôle plus ou moins perturbateur, mais dans notre monde moderne, il est très difficile de pouvoir les éliminer.

Quels sont les symptômes de ces perturbations ?

Si vous êtes sensible énergétiquement, vous allez ressentir comme un poids sur votre poitrine et avoir un peu de mal à respirer.  Vous pouvez également ressentir des vertiges ou une baisse subite de votre énergie physique qui reviendra à la normale lorsque vous serez sorti de la zone de turbulences. Vous devez être à l’écoute de votre corps et de vos sensations afin de déterminer ce qui peut perturber cette énergie chez vous. Celle-ci est tellement subtile qu’il est très difficile de contrôler les perturbations qui peuvent l’affecter. Avec une pratique régulière d’écoute de votre corps et de vos pensées, vous pourrez déterminer de plus en plus facilement, ce qui vous perturbe et ainsi éviter ce déséquilibre.

Est-il possible d’augmenter ou améliorer notre énergie psycho-physiologique ?

Tout comme cette énergie peut être perturbée, elle peut aussi être rééquilibrée et améliorée. Pour cela il vous faut simplement aller dans des lieux dit naturels comme la forêt ou tout du moins dans un lieu éloigné de la civilisation. Un grand parc arboré peut également faire l’affaire. Le but est d’équilibrer son énergie subtile et de puiser dans l’énergie environnante. Les forêts sont plus propices à l’union des énergies, mais comme nous le disions un peu plus tôt, un grand parc dans une ville avec une grande variété d’arbres et de plantes feront également l’affaire. La nature a une énergie très puissante et très positive sur nous et nos énergies puisqu’elle a su garder le cycle de l’énergie primordiale qui est très proche du notre également. Nous sommes des êtres de la nature à l’origine et non des citadins par essence. Lorsque nous nous promenons dans la nature, nous rééquilibrons nos énergies subtiles psycho-physiologiques. Certains lieux naturels sont plus porteurs que d’autres. Par exemple, les petits cours d’eau avec petites cascades augmentent l’énergie environnementale de façon très positive pour nous. A contrario, lorsqu’il y a de forts courants cela n’augmente pas plus notre énergie, mais cela peut augmenter l’énergie d’autre s animaux qui eux, sont plus aptes à recevoir cette puissante énergie positive. Il existe également sur terre des nœuds telluriques qui présentent une énorme quantité d’énergie, mais comme les torrents, ils ne sont pas plus bénéfiques pour nous et peuvent même nous perturber. Cependant, ces nœuds telluriques peuvent servir à d’autre pratiques très ésotériques. Les pratiquants de Reiki parlent beaucoup des arbres. Il est vrai que les flux énergétiques circulant dans les arbres sont très bénéfiques pour notre énergie psycho-physiologique car leur énergie est puissante et douce à la fois. Les arbres surtout anciens ont des flux énergétiques très forts. Le fait de se tenir près ou même de serrer un arbre dans ses bras influence notre énergie subtile. Ainsi notre corps se met en harmonie avec ce dernier et calque sa vibration sur celui-ci, ce qui entraîne un rééquilibrage rapide de notre énergie psycho-physiologique et un rechargement par la même occasion. Toutefois il n’est pas impératif de s’adonner à cette pratique de manière immédiate. Le plus simple est de trouver un lieu dans la forêt ou un parc où nous nous sentons naturellement bien. Pour trouver le bon emplacement, connectez-vous à vos sens et votre corps. Soyez très présent et à l’affût de vos sentiments et ressentis. Lorsque vous sentirez comme un grand soulagement et un apaisement de votre esprit, vous aurez alors trouvé le lieu qui vous convient pour vous ressourcer. A cet endroit, vous pouvez vous asseoir et pratiquer une méditation contemplative. Puis une méditation de régénération. Si vous ne savez pas ce que sont ces types de méditations, ne vous inquiétez pas, nous allons très bientôt faire des articles sur ces sujets et nous aborderons également des pratiques hermétique. Donc si vous cela signifie, ne vous inquiétez pas puisque la nature est bien faite et elle est capable d’elle-même de procéder à une régénération des votre énergie subtile. La seule condition est d’être là, et de vous sentir bien. De profiter du soleil sur votre visage et du vent dans vos cheveux. Restez là pendant 15 à 30 minutes et le miracle du cycle d’équilibrage énergétique sera accompli.

Conclusion

Pour améliorer et augmenter votre énergie, il vous faut travailler sur vos trois énergies. L’énergie physico-physiologique, l’énergie psychique et l’énergie psycho-physiologique. Travaillez impérativement sur les 3 en même temps sans en délaisser une. Voilà ce que vous devez faire :

  1. Bien vous reposer
  2. Avoir une alimentation équilibrée
  3. Faire un peu de sport
  4. Avoir une attitude mentale positive et développer vos pensées positives
  5. Eviter d’être entouré en continu de personnes qui ont une attitude négative
  6. Allez régulièrement dans des lieux naturels à l’écart de la ville et de sa pollution
  7. Pratiquez la méditation contemplative et la méditation de régénération
  8. Soyez heureux le plus possible en pratiquant le sourire intérieur

Efforcez vous de suivre ces 8 points et vous aurez une vie débordante d’énergie(s)…

Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous.

Facebook Comments

Posté dans : Bien-être au quotidien, Nos réponses, Réflexions personnelles

Laisser un commentaire (0) ↓

Laisser un commentaire

UA-68991268-1 UA-60531750-2
%d blogueurs aiment cette page :