Articles

Ce sujet a 9 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Yo pasian, il y a 1 an et 6 mois.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Articles
  • #3450 Réponse

    lili58
    Participant

    Bonjour,

    Depuis quelques années j’ai des problèmes dans mon couple. Il es trop possessif. Je veux le quitter mais j’ai peur de sa jalousie et de sa réaction. Comment faire?

    #3451 Réponse

    An Pasian
    Administrateur

    Bonjour Lili58.

    Nous allons dans un premier temps vous écrire un article avec des pistes à étudier.
    Pendant ce temps, nous avons demandé à nos ami(e)s de vous donner des conseils de par leurs expériences privées.

    Si toutefois, cela ne suffisait pas, nous vous redirigerons vers une personne qui pourra vous suivre avec une expertise plus grande.

    Pour l’instant, nous vous demandons de prendre votre mal en patience. Et de ne pas prendre de décision trop hâtive car vous ne connaissez pas encore les tenants et aboutissants d’une séparation. Attendez des réponses avant d’agir.

    Bien Amicalement.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 6 mois par  Yo pasian.
    #3452 Réponse

    Ambrine Amparo
    Participant

    Bonjour
    Lili58
    Je suis Ambrine coach de vie personnelle
    Je suis là pour aider contact ambrinecoaching@gmail.com

    #3453 Réponse

    Aramyse Aramyse
    Participant

    Bonjour Lili58

    C’est toujours une phase difficile lorsqu’on envisage la rupture. Je lis que vous avez peur de lui faire du mal et que vous vous sentez en quelque sorte prise en otage dans cette relation.
    Je pense que c’est bien de faire un travail sur vous et aussi encourager votre conjoint à faire un travail sur lui-même. Essayez de voir un médiateur et de poser de manière authentique votre ressenti par rapport à votre relation. Votre conjoint, avec une tierce personne, pourra peut-être entendre, comprendre, modifier des comportements et si ce n’est pas le cas… vous pourrez mieux parler et préparer une éventuelle séparation.
    S’il ne veut pas vous suivre dans une médiation ou ne cherche pas à se remettre en question ou retient en otage par une sorte de chantage émotionnel (qu’il ne pourra pas s’en sortir ou vivre sans vous). Demandez-vous alors si c’est vraiment à vous de porter ce poids et aussi quel rôle vous jouez dans cette interaction entre vous deux… bourreau-victime-sauveuse ? Triangle de Karpman.
    Ce genre de situation n’est pas facile. Prenez cette occasion pour apprendre sur vous-même et ressortir grandie, bien sûr toujours dans le respect de l’autre… aussi.
    Je vous souhaite bon courage.
    Meilleures pensées

    #3454 Réponse

    Lilou Lilou
    Participant

    Il n’y a pas de solution facile, ni magique, la rupture, la jalousie,
    Souvent on se sens deja épuisé et sans patience….on a attendu trop longtemps
    Le plus important ds cette expérience c’est toi…ce à quoi tu aspires…
    Te respecter ds tes limites, ce que tu ressens, parler en je ….va aider beaucoup…

    #3460 Réponse

    An Pasian
    Administrateur

    Bonjour Lili58,

    Nous vous prions de ne pas prendre de décisions trop hâtive.
    Patientez afin d’avoir toutes les informations.
    Une réponse constructive est en cours.

    Nous revenons vers vous au plus vite.

    Tenez bon. On est avec vous dans cette épreuve.

    Bien amicalement.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 6 mois par  An Pasian.
    #3462 Réponse

    Ambrine

    Bonjour lili
    C Ambrine le coach de vie. Je conçois parfaitement
    Votre décision je suis prête à vous aider dans votre sens
    N hésitez pas à venir m en parler par mail ambrinecozching@gmail.com

    #3478 Réponse

    Yo pasian
    Administrateur

    Voici un petit suivi sur Lili58.

    Nous venons de lui envoyer un mail en privée comme réponse rapide.
    L’article étant trop long à écrire nous ne pouvions pas la faire patienter aussi longtemps.

    Nous allons continuer à suivre cette personne en privée afin de l’aider dans sa prise de décision.
    Si elle nous le permet, nous vous informerons de l’avancée de la situation.

    Pour autant n’hésitez pas à continuer de la soutenir et de l’aider dans sa réflexion.

    #3480 Réponse

    Ambrine

    Lili
    Bonjour c est Ambrine
    Je reviens vers vous car je sais que tout cela
    N est pas facile il est bien de faire face
    Et de se dire par ma volonté je prends
    La bonne décision
    Je suis là pour vous aider vous conseiller
    N hésitez pas a me contacter par mail
    Pour que nous puissions en parler
    brinecoaching@gmail,Com
    Amicalement
    Ambrine

    #3493 Réponse

    Yo pasian
    Administrateur

    Chère Lili,

    vous nous avez récemment fait part de votre mal être dans votre couple.
    Nous n’avons que peu d informations vous concernant et nous tenions avant tout à vous dire que notre réponse n’est pas forcément LA chose à suivre aveuglément. Mais nous espérons qu’ elle vous permettra d’ouvrir votre esprit, de nourrir votre réflexion et de bien penser à tous les enjeux avant de prendre une décision quelle qu’elle soit.

    En effet, le fait même d écrire que vous n êtes pas bien vous permet de vous-même en prendre conscience. Mais si vous, vous venez d’en prendre conscience, votre conjoint n’a peut être pas connaissance de cet état de fait. C est pourquoi il est nécessaire dans un premier temps d ouvrir un dialogue constructif avec lui. Si vous souhaitez qu il trouve un travail, demandez lui d être plus actif dans ses recherches. Si vous souhaitez qu’il soit moins jaloux, dites-le lui. Non pas en le mettant au pied du mur mais en lui expliquant ce que cela vous fait à vous de subir sa jalousie excessive en permanence. Il faut qu’il ait le temps de se mettre à votre place et qu’il ait le temps de comprendre votre point de vue.
    Si il vous étouffe dites-le lui. Si vous ne voyez plus vos amis à cause de lui, dites-le lui, si c’est votre liberté que vous sentez mise en danger, faites-le lui comprendre. Il ne s’est peut être pas aperçu que son comportement ne vous convenait pas. Il reproduit peut-être un schéma qui lui a été appris lorsqu’il était enfant. L’art de débloquer une situation est dans la communication. Si vous tenez encore à lui et pensez qu’un dialogue peut le faire réfléchir, alors tentez ce début de solution.
    Il verra que vous tenez à lui et souhaitez avoir ouvrir un échange avec des solutions constructives pour votre couple. Si à ce stade de la lecture, votre décision est irrémédiable et vous pensez que vous ne l’aimez plus, posez-vous les bonnes questions : pourquoi êtes-vous restée si longtemps avec lui ? Quelles sont les raisons qui vous ont fait tomber amoureuse de lui? A-t-il beaucoup changé ? Avez-vous changé ? Depuis quand votre relation a-t-elle changé ? Qu’est ce qui vous dérange chez lui ? Est-ce irrémédiable ? Vous aime t-il ? Quelles preuves d amour vous a-t-il faites récemment ? Vouliez-vous un enfant de cet homme ? En veut-il ? Lui avez-vous assez parlé de vos désirs ? N’avez vous pas laissé sa vie prendre le pas sur la vôtre ? Votre envie d’exister séparément n’est elle pas une conséquence de cette volonté de reprendre votre vie en mains ? Y a-t-il un autre homme? Si vous pensez, après avoir répondu à ces questions et à d’autres qui vous amèneront à vous interroger sur vos réelles motivations, que vous devez toujours le quitter, alors préparez votre sortie.

    Même si c’est vous qui le quittez, cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas mal pendant longtemps encore. Mais cette souffrance et cette faiblesse que vous éprouverez, lui également l’éprouvera. Seulement, les situations difficiles que vous surmontiez ensemble, vous devrez les affronter séparément. En premier lieu, vous ne le quittez pas pour vous remettre avec lui dès que ça devient dur pour vous, c’est pour cela que vous devez bien réfléchir avant d’agir. De plus, vous allez vraiment être seule à gérer cette peine. Des amis ou famille pourront vous tourner le dos.
    Si vous avez un nouvel amour, cela peut ne pas durer. Il vous faut envisager toutes les possibilités.

    Vous serez seule avec vous même. Attention, nous ne voulons pas que vous restiez avec votre conjoint par peur d’être seule, mais la solitude face aux problèmes et à une rupture est difficile à vivre. Et il ne faut surtout pas céder au chantage affectif de votre ex partenaire et retourner avec lui. Pour son bien être à lui, vous devez tenir le cap de votre décision. Vous ne pouvez jouer avec ses sentiments. Il faut être la plus claire possible afin de lui laisser la possibilité de se reconstruire.

    Attention cependant, face à une rupture, même la personne la plus équilibrée peut s’effondrer et commettre des actes lourds de conséquences. Nous pensons là au suicide, au meurtre, ou autre… Vous allez faire s’effondrer son monde et le faire sortir brutalement de sa zone de confort. C’est pourquoi il faut lui donner des explications et faire ce travail de réflexion en amont. Vous pouvez même peut être le faire avec lui. Vous devez l’amener à réfléchir sur votre relation. Il faut qu’il soit conscient que plusieurs choses ne vous conviennent pas et sont difficilement modifiables. La prise de conscience à son niveau lui permettra de faire le deuil de votre relation plus facilement.

    Ensuite, pensez aussi au côté pratique pour vous. Dès lors que votre décision est annoncée, il vous faut aller vite. Les choses vont s’enchaîner, votre conjoint n’est plus votre conjoint, il va devenir un étranger. Il ne faut plus cohabiter. En effet, sa jalousie excessive peut devenir incontrôlable car il ne vous maîtrise plus. Aussi, pensez bien à avoir une solution de plusieurs mois pour vous loger. Chaque nouvelle rencontre avec lui peut être source de violence. C est pourquoi tout doit être fait rapidement sans que vous n’ayez à revenir dans votre appartement. Vous devez pouvoir compter sur quelques amis, même si la reconstruction n’appartient qu’à vous.

    Si vous avez des enfants, la réflexion à deux doit être plus longue et votre propre réflexion également. Si au final les enfants doivent être informés de la situation, vous devez leur trouver un toit avant toute chose et réfléchir à ce que la rupture va impliquer pour eux dans un premier temps sur le plan émotionnel. Cela va être une épreuve et ils risquent d’avoir des difficultés de communication avec vous et peut être tomber en échec scolaire si vous ne les suivez pas assez pendant cette période-là. Ils auront peut être besoin de consulter un psychologue afin d’évacuer leur peine et parler de la situation. Ils vont avoir besoin de vous.
    Sur le plan pratique, voici les questions à vous poser : Reverront-ils leur père, à quelle fréquence, vont-ils changer d’école, une alternance sera t-elle mise en place, votre logement n’est-il pas trop loin de celui du père, devrez-vous verser une pension alimentaire pour vous enfants à votre conjoint qui ne travaille pas ; vous allez devoir enregistrer la séparation au tribunal de grande instance et prendre contact avec un avocat afin de déterminer le mode de garde ou de visite des enfants. Si vous avez une maison achetée en commun, vous devez continuer à régler les charges tant que vous n’êtes pas désolidarisé de votre conjoint qui vit dans la maison ou tant que la maison n’est pas vendue.
    Attention, si vous cherchez à habiter dans une location, la CAF peut vous aider mais il vous sera tout de même demandé une caution solidaire ou la certitude de gagner trois fois le loyer. L’allocation enfants devra être partagée entre les deux parents si vous choisissez le système de garde alternée. Bref, voilà un résumé non exhaustif des choses auxquelles penser. Attention, avoir des enfants signifie que vous allez voir et revoir votre ex-conjoint pendant les 20 prochaines années et il va falloir établir une communication entre vous deux et établir des règles de parents. Cela ne sera facile ni pour l’un, ni pour l’autre. Mais dans tous les cas, ces situations sont vécues par nombre de parents de nos jours.
    Alors, Lili, posez-vous les bonnes questions et surtout réfléchissez bien avant d’agir. Tout se prépare et essayez de préparer au mieux votre conjoint à l’éventualité d’une rupture. Si la situation pré-rupture dure un peu, il aura eu le temps d’envisager une rupture et le vivra mieux quand votre décision sera prise, mais cela est à double tranchant. Il peut nourrir l’espoir de vous retrouver pendant tout ce temps.
    Attention, nous n’avons apporté des pistes de réflexion qu’avec les bribes d’informations que vous nous avez communiquées. Aussi, nous n’avons pas tous les éléments et tous les enjeux pour vous apporter une réponse plus complète. Nous voulons vous aider à vous poser les bonnes questions et ne pouvons prendre de décision pour vous car votre vie vous appartient. Vous en êtes le maître, quoi que vous décidiez.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
Répondre à : Je veux me séparer de mon conjoint

You can use BBCodes to format your content.
Your account can't use Advanced BBCodes, they will be stripped before saving.

Vos informations :




UA-68991268-1 UA-60531750-2